Evra Fremo ▲ CHRIS HEMSWORTH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucifer
Admin
avatar


▲ Messages : 129

MessageSujet: Evra Fremo ▲ CHRIS HEMSWORTH   Sam 17 Mai - 20:03


Statut;
Libre




Evra Fremo

fondateur
hétérosexuel
135 ans
Loup-garou



Qui je suis...


D’aussi longtemps que les gens s’en souviennent, Evra a toujours été un être doux, gentil, honnête et fiable. Etonnant pour un monstre, tout à fait normal pour lui. Pour son père aussi. Ce loup a grandi en sachant qu’un jour il prendrait la relève, deviendrait fondateur. Il le savait, l’assumait, et en était fier. Il travaillait dur pour ça, pour être toujours plus bon et protecteur envers les siens. Et jamais, ô grand jamais il n’aurait osé lever la main sur qui que ce soit sans que cette personne soit jugée objectivement, sans qu’elle soit punie pour ses actes. Evra est un être brillant, et intelligent. Mais cette douceur n’est-elle pas qu’une façade pour un monstre ? Qu’une carapace fragile qui sert au fond à cacher une nature plus sombre ? Evra… Est celui qui répond à cette question.
Les jeunes monstres natifs de Bornaway ne peuvent passer les frontières que quand leur âge de raison est enfin arrivé. Ils vont chasser, dans les limites du raisonnable, découvrir le monde à l’insu de tous les humains qui rodent. Evra n’a pas échappé à la règle. Son tour est venu un matin de juin. Il n’avait jamais ressenti une telle excitation. Son père, Fondateur en état, l’avait accompagné avec quelques autres jeunes au grand portail qui marque l’entrée de la ville. Il leur avait parlé, avait énoncé ses règles et les limites à ne pas franchir. Et, enfin, Evra avait pu partir à la découverte de ce monde qui le fascinait tant. Pour dire la vérité, ce loup n’avait jamais réussi à ressentir toute la haine pour les humains que Lucifer avait voulu leur transmettre. Il ne comprenait simplement pas pourquoi il se devait d’haïr des gens plus faibles que lui, au fond. Ces valeurs lui coûtèrent beaucoup plus qu’il ne le pensa… Pendant plusieurs semaines il fit le tour des pays, de toutes les merveilles qui lui étaient inconnues. Il savait pertinemment qu’il ne devait pas parler aux humains, pas s’en approcher de trop près sauf pour se nourrir. Et pourtant, Evra ne respecta pas cette règle. Il était trop curieux, trop avide de connaître ces fameux humains autrement qu’en les dévorant. Il parla, et parla encore, il apprit plus qu’il ne l’avait jamais fait à Bornaway. Et il y eut Maria. La plus grande faiblesse de sa vie. Elle était la plus belle personne qui lui fut donné de voir un jour. Petite, brune, intelligente et d’une bonté immense. Il passa plusieurs jours à la regarder, sans oser vraiment s’en approcher. Jusqu’à ce qu’elle vienne vers lui. Elle était serveuse dans un restaurant, et il n’aurait jamais pensé consommer autant de nourriture humaine un jour. Mais il le faisait pour elle, quotidiennement, pour pouvoir la voir pendant quelques heures au moins. Il ne pensait sincèrement pas que les choses prendraient cette ampleur, mais la brune lui prit sans le vouloir son cœur. Ses sourires le tuaient, ses mots pour lui le rendaient si heureux qu’il devait souvent vérifier que son cœur n’implosait pas. Et parce que dans ces cas-là tout échappe à notre contrôle, ils finirent par se donner l’un à l’autre. Elle devint la personne la plus importante à ses yeux, l’amour de sa vie, son tout. Le voyage allait devoir bientôt se terminer, et Evra ne voulait pas la quitter. Une seule solution se présenta à lui. Avouer. Et il le fit. Elle ne le cru évidemment pas au début, il s’y attendait. Elle prit ensuite peur, il s’y attendait aussi. Il se résigna à devoir la quitter, la laisser vivre sa vie d’humaine qu’il ne pouvait pas lui gâcher. Il était triste, horriblement triste, mais il se promit de revenir la voir de temps en temps, vérifier qu’elle soit heureuse, et la protéger. Il replia ses affaires, sortit de la ville. Mais une voix qu’il ne connaissait maintenant que trop bien cria son prénom. Elle l’aimait trop, vraiment sincèrement, et elle lui sauta dans les bras en le suppliant de la prendre avec lui, dans son monde. Il ne se fit évidemment pas prier.
Evra était sûr que son père accepterait. Que les fondateurs lui demanderaient de la mettre à l’épreuve, puis de la transformer, et qu’ainsi ils pourraient vivre leur amour. Il le savait, et il avait sûrement raison. Mais personne ne put jamais le savoir. En arrivant aux frontières de la ville, Evra retrouva ses camarades partis en même temps que lui. Il était heureux de les voir, et s’empressa de leur présenter Maria. Et tout bascula. Certains ne s’étaient pas nourris depuis longtemps, d’autres ne comprirent pas pourquoi il ramenait une humaine alors qu’ils sortaient pour la toute première fois, comment il pouvait penser à en faire sa femme un jour. Les esprits s’échauffèrent. Jusqu’à ce que l’un d’entre eux saute sur Maria et lui ôte la vie en un quart de seconde. Evra hurla. Hurla si fort que les fondateurs se précipitèrent sans se consulter aux frontières. Il changea du tout au tout, devint fou, et se transforma pour tuer à son tour en un coup de griffe la créature qui lui avait enlevé Maria. Les fondateurs durent tous lui sauter dessus pour le contrôler, pour le faire obéir.
Evra dut être jugé pour son acte. Il avait tué l’un des siens qui voulait simplement se nourrir sur une humaine. Il avait donc tué sans raison valable. C’était l’acte que Lucifer détestait par-dessus tout, et il ordonna aux fondateurs de bannir le loup pendant plusieurs années. Evra se plia à cette décision qu’il savait au fond juste. Il partit, des années durant. Il fut en colère pendant des mois, et se calma enfin après des années. Il accepta que Maria ne reviendrait jamais, et qu’il se devait de protéger les siens pour ne plus jamais perdre qui que ce soit.
Il respecta son bannissement, et plus jamais n’enfreint aucune des règles de Bornaway, même s’il n’y résidait plus. Alors quand l’un des fondateurs vint à lui, il comprit. Il comprit que le temps était venu pour lui de devenir un Fondateur, un des chefs de Bornaway, et que si on lui donnait toujours cet honneur il devait le respecter. La tristesse se tue, et la cicatrice qui ornerait toujours son cœur lui fit moins mal. Il devint le Evra que tout le monde connaissait aujourd’hui, et cette histoire n’était plus contée.



Mon caractère...


Il est avec certitude le Fondateur le plus doux et le plus gentil de tous. Il prend son devoir de protection très à cœur, et il n’est pas rare de le voir traverser les rues de Bornaway dans sa forme de loup. Il est d’ailleurs, sous cette forme, un loup immense et blanc comme neige, aussi câlin que féroce, aussi joueur que combattant. Quiconque osera s’en prendre à ceux qu’il aime ou à sa ville finira en pièce avant d’avoir eu le temps de réaliser ce qui lui arrive. Sa gentillesse et sa générosité font à la fois de lui un des Fondateurs les plus aimés, mais il doit parfois montrer les crocs, histoire de rappeler à tous le rang qui est le sien…
Mes liens


Sloan Magus
Alessandra Sanguis
Donovan Magus
Julya Damnati
Thais P. Kallisto
Jarek Abutor



© Thaïs P. Kallisto





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Evra Fremo ▲ CHRIS HEMSWORTH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveauté BM' 2010, F800R Chris Pfeiffer Replica
» Chris : wide body
» Visite de Chris 38 en Normandie…
» CHRIS SIALE
» Evra Steve GBOZEKPA (REPUBLIQUE DU BENIN)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bornaway ::  :: Les petites annonces. :: Les pré-définis-

(c) BORNAWAY | Reproduction Interdite !
Forum déconseillé aux moins de seize ans.
Forum optimisé pour Google Chrome





Nos monstres
Attentes d'adoption
Ils cherchent des liens
Topic coummun
Voter pour le forum
Fiches prd & bazzart
Ce que vous avez loupé...
Les messages sans réponse
Voir ses messages